Etudiante et Miss ,Jeune camerounaise de la diaspora …. Concilie ses études de master en Droit à celui de mannequin. Spécial

16 Sep 2014
7050 fois

Jeune camerounaise de la diaspora …. Concilie ses études de master en Droit à celui de mannequin. Cette lauréate de la première édition « Miss Cameroun diaspora 2013 » est également passionnée de musique.  

Lpf : Vous venez de participer à l’élection Miss Cameroun de la diaspora. Que faut-il entendre par là, s'agit-il exclusivement des Camerounaises d'origine ou alors y sont aussi comprises les camerounaises de nationalité étrangère, dans quel cas vous situez-vous ?

J'ai été couronnée, le 11 mai 2013, au prestigieux Salon Vianey, (Paris 12ème), "Miss Cameroun diaspora 2013". Diaspora désigne ici toutes les femmes camerounaises vivant à l'étranger. Donc, les Camerounaises d'origine et les Camerounaises de nationalité étrangère peuvent prétendre au titre, si elles résident hors du pays. Je suis Camerounaise d'origine et Camerounaise de la nationalité.

Lpf : Est-ce la première fois que vous participez à cette compétition? Aviez-vous averti vos parents et quelles étaient leurs réactions?

C'est la première fois que je participe à un concours de beauté. Mes parents n'étaient pas au courant car ils sont très centrés sur les études. Je leur ai seulement annoncé ma victoire. Ce que j'apprécie dans cette activité est la possibilité de renouer avec mon pays natal que je n’ai pas regagné depuis 10 ans. Je ne veux pas en faire ma profession, du moins pas avant d'avoir validé mon master.

Lpf : Voulez vous en faire votre profession et devenir miss Univers par exemple?

C'est une perspective qui m'anime en ce moment. Mais son accès est ardu, compte tenu de la concurrence et des frais de franchise très élevés. Je doute que le gouvernement soit prêt à débourser une telle somme pour me soutenir. Cela dit, je ne manquerai de saisir toute opportunité qui m'y conduirait!

Lpf : Combien étiez vous? Quels étaient vos sentiments à l'annonce des résultats? Depuis lors avez-vous envie de crier haut à qui veut l’entendre que vous êtes une miss ? Qu’est-ce-que cela a changé dans votre vie?

Nous étions une trentaine à concourir au titre de Miss Cameroun diaspora cette année et chacune avaient des atouts propices à la victoire. Le fait de gagné a donc énormément flatté mon égo et a accru ma confiance en moi. Et bien sûr, chaque fois que je suis dehors j'ai envie de crier "je suis Miss Cameroun diaspora 2013".

Lpf : Vous êtes étudiante, aviez-vous besoin de l'étiquette de miss et ne pensez vous pas que cela va perturber quelque peu vos études?

Non, tout est question d'organisation. 

Lpf : Selon vous quel doit-être le mode de vie d'une miss et comment entendez vous gérer la votre?

Une Miss doit être belle, gracieuse au quotidien et éloquente. Elle doit être à l’aise en public et cultivée pour pouvoir tenir des conversations nobles devant des personnalités importantes. Elle doit également prendre soin de son corps et soigner son apparence en permanence, parce qu'elle représente un idéal. Ce titre me présente plusieurs portes. Je vais essayer d'ouvrir chacune d'elles, car j'aime les challenges. En plus, je suis polyvalente, je joue de la guitare depuis l'âge de 15 ans et je chante à mon temps perdu. J'écris aussi des poèmes quand l'inspiration me saisit. Pour l'instant, mon souhait est de réaliser des projets liés à mes passions au Cameroun et en France.

 

Dernière modification le vendredi, 10 juillet 2015 22:04
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le Pas Féminin Magazine

Magazine de valorisation de l'action de la Femme

Magazine de Valorisation de l'action de la Femme.

Venez découvrir l'Action de la Femme camerounaise depuis l'indépendance...

This module can not work without the AcyMailing Component

Articles populaires

Dernières Informations

Facebook