International

International (2)

La Zambienne Namwali Serpell remporte le prix Caine 2015 de la littérature africaine

 

L’auteure zambienne a reçu la somme de 15 600 dollars pour sa nouvelle "The Sack". Elle devient la première Zambienne a remporté le Prix Caine, considéré comme le premier prix de littérature africaine anglophone.

Les jurés ont jugé son récit « innovant, stylistiquement superbe, envoûtant et énigmatique». Publié en 2014, sur la plateforme en ligne Africa 39, The Sack revient sur l’histoire de deux hommes qui font le choix le vivre ensemble en aimant la même femme, sans jamais savoir lequel d’entre eux celle-ci préfère.

Née en Zambie, Namwali Serpell s’était installée avec sa mère aux Etats-Unis en 1989. Elle y enseigne aujourd’hui l’anglais dans la prestigieuse université de Berkeley en Californie. La jeune femme avait déjà été nominée en 2010 pour sa nouvelle Muzungu qui avait été sélectionnée parmi les meilleures nouvelles américaines de 2009.

« Nous ne voulons pas de compétition »

Deux Sud-Africains et deux Nigérians ont également été retenus, Masande Ntshanga avec Space, FT Kola avec A Party for the Colonel, Elnathan John pourFlying et Segun Afolabi pour The Folded Leaf.

La lauréate a annoncé vouloir partager les 15 600 dollars qui lui ont été offert avec  les autres nominés. « Nous ne voulons pas de compétition, nous voulons tous être honorés », a-t-elle déclaré.

Le Prix Caine, créé en 2000,  s’est imposé au fil de ses 16 éditions comme une référence de la littérature africaine anglophone. Parmi ses lauréats figurent les grands noms de la littérature africaine contemporaine. L’année dernière, le prix avait été décerné à la Kenyane Okwiri Oduor.

Source : jeuneafrique point com

Irène Koki Mutungi : 1ère africaine capitaine aux commandes d’un Boeing 787

 

La pilote Kenyane Irène Koki Mutungi n’a rien à envier à ses collègues hommes. Commandante de bord, elle est la première femme africaine capitaine dans l’histoire du transport aérien. Fille d’un père pilote, koki a depuis son enfance nourri l’ambition de succéder à son père. Elle est aujourd’hui capitaine et vole sur un Boeing 787 pour la compagnie aérienne Kenya Airways. Le ciel n’a pas de secret pour elle.

 

Toute petite, Irene Koki Mutungi regardait son père piloter des Boeings. Sa passion pour le ciel l’a amenée à opter pour la carrière de son père. « J’ai commencé à voler en 1993 Lors de mes premiers cours de pilotage. Je me souviens avoir volé avec mon père à Londres quand j’avais huit ans et je me suis assis avec lui dans l’habitacle durant tout le trajet. Depuis, je savais que c’était ce que je voulais faire », a-t-elle indiqué.

Pour atteindre son objectif, la Kenyane a bénéficié du soutien de son père qui est aujourd’hui fière d’elle. A 17 ans, elle débute sa formation à l’école de vol Oklahoma City en parallèle aux activités académiques.« Tous les six mois, je passe par une formation très rigoureuse. Et je pense remettre ça. Durant la formation, il nous nous a été donné toutes sortes de leçons concernant les situations d’urgence, en nous exposant à des scénarios difficiles que l’on peut éventuellement intervenir lorsqu’on est en poste comme pilote, et l’on est rôdé sur la manière d’y faire face », a-telle indiqué. Malgré les problèmes rencontrés durant sa formation, Koki a réussi à gravir les échelons.

Loin d’être complexée, elle entretient une relation cordiale avec ses collègues. « Je suis à l’aise dans ce que je fais, que ce soit durant les heures de travail tardives, les jours de congés et mes heures de travail, tout se passe bien pour moi. Je ne peux pas travailler dans un environnement structuré, bien que l’industrie du transport aérien est structuré à sa manière », explique-t-elle. Ce modèle pour la jeunesse africaine, ne compte pas quitter le monde aéronautique même à sa retraite. Comme son père (aujourd’hui consultant), elle souhaite passer le reste de ses jours à gérer les transports aériens.

Magazine de Valorisation de l'action de la Femme.

Venez découvrir l'Action de la Femme camerounaise depuis l'indépendance...

This module can not work without the AcyMailing Component

Articles populaires

Dernières Informations

Facebook